Accueil | Accessibilité | Aller au contenu | Plan du site | Contact

Choix de la langue


Le dossier de candidature

Le dossier de candidature

En général, le dossier de candidature allemand se compose de deux parties :
  • Un CV sous forme de tableau
  • Les bulletins scolaires et certificats de travail

Pour vos candidatures, utilisez une pochette plastifiée ou cartonnée disponible dans le commerce.

Vous pouvez glisser une page de garde à votre candidature mais ce n’est pas nécessaire.

Si vous choisissez d’insérer une page de garde à votre candidature, elle doit être présentée comme le modèle suivant :

 

 

Bewerbungsmappe
En Allemagne, le titre donné à votre CV est moins important qu’en France. Alors que la candidature française ne comprend qu’un CV et une lettre de motivation, gardez toujours en tête que la candidature allemande comporte les copies de vos bulletins scolaires et de vos certificats de travail. C’est sur votre candidature que repose la première impression qu’aura de vous le recruteur. Selon l’entreprise ou l’institution auprès de laquelle vous postulez, jugez si le titre de votre CV retiendra l’attention du recruteur ou au contraire sera perçu comme une information superflue.

 

CV sous forme de tableau

Un CV sous forme de tableau doit être complet, refléter les étapes importantes de votre carrière et ne pas excéder une page – la quadrature du cercle !

Les remarques suivantes doivent vous aider dans la recherche d’un emploi. En définitive, c’est à vous seul de décider des informations à mettre ou non sur votre CV. Un conseil : personnaliser vos candidatures, c’est-à-dire n’envoyer surtout pas de CV standardisé !
Des « trous » peuvent résulter de périodes de chômage ou d’une interruption d’études. N’essayez pas de masquer ces trous, au contraire énumérez-les et mentionnez-les dans votre lettre de motivation. Si un recruteur potentiel constate que pendant votre période de chômage vous avez consacré un peu de votre temps à des activités sociales, cela ne pourra vous être que bénéfique. De même, un changement d’orientation mûrement réfléchi au cours de vos études peut se justifier.

Essayez dans la mesure du possible de regrouper toutes les informations pertinentes sur une seule et même page. Néanmoins, mieux vaut avoir un CV lisible sur deux pages plutôt que des informations compressées sur une seule!

 

Votre CV doit contenir les informations ci-après :

  • Données personnelles

    Prénom et nom
    Adresse
    Numéro de téléphone et fax
    Mail
    Site web

    Date de naissance
    Situation familiale

 

Très souvent, les CV standardisés mentionnent des informations relatives aux parents ou au conjoint. Normalement, elles ne sont pas pertinentes pour évaluer un candidat et peuvent donc ne pas figurer sur le CV en plus du manque de place.
Des informations relatives aux enfants peuvent être évoquées mais ce n’est pas indispensable.
Dans cette rubrique, il est conseillé de ne pas oublier l’employeur. Par exemple si une femme indique sur son CV qu’elle a des enfants qui sont pris en charge en dehors de ses heures de travail, alors dans certains cas, cela peut s’avérer positif.
En outre, la mention de la religion n’est plus nécessaire aujourd’hui. La nationalité doit être indiquée pour toute candidature à l’étranger.
De plus en plus de personnes disposent aujourd’hui de leur propre site web. Si vous êtes amené à posséder un site en rapport avec votre candidature, alors n’hésitez pas à indiquer l’adresse sur votre CV.

 

  • Photo d’identité
Si vous n’insérez pas de page de garde à votre candidature, apposez votre photo (de préférence en couleur) aux dimensions correspondantes (demandez conseil à votre photographe) en haut à droite de votre CV. Pensez avant à noter vos nom et prénom au dos de la photo si malencontreusement elle devait se décoller.
Il n’est pas recommandé de faire des photocopies couleur ou d’imprimer en couleur des photos scannées même si elles sont de meilleure qualité.

 

  • Formation initiale

Dans cette rubrique, vous devez retracer toute votre scolarité, à savoir les écoles fréquentées et les diplômes obtenus.

  • Formation supérieure

Indiquez la période de vos études, les établissements fréquentés ainsi que les cours de spécialisation. N’oubliez pas de mentionner le titre de votre mémoire.

Evaluer également dans cette rubrique ce qu’il vous semble nécessaire d’indiquer sur votre CV. Si votre CV est déjà chargé et que vous êtes titulaire du baccalauréat, il n’est pas indispensable de mentionner le primaire.

 

  • Expériences professionnelles

Pour la plupart des postes, les expériences professionnelles sont tout aussi importantes que la formation supérieure. Décrivez vos activités jusqu’à aujourd’hui sans oublier d’évoquer les emplois saisonniers. Selon l’importance et la pertinence du poste
visé, faites une distinction entre les stages et une participation à une formation continue.

  • Séjours à l’étranger

Si vous avez effectué des séjours de longue durée ou de nombreux séjours à l’étranger, il est préférable de les indiquer dans cette rubrique. Inutile d’écrire par exemple que vous avez passé vos vacances en Toscane !

  • Langues étrangères

Les employeurs attendent actuellement de la part de leurs collaborateurs une certaine mobilité. Ainsi, les langues étrangères peuvent constituer un véritable atout. Si vous disposez de connaissances dans plusieurs langues, n’hésitez pas à les mentionner séparément, sinon faites les apparaître dans la rubrique « connaissances spécifiques » . Evaluez votre niveau de langue au moyen de termes tels que « connaissances fondamentales – bonnes notions – parlé – courant – langue maternelle » .

  • Connaissances spécifiques

Cette rubrique contient non seulement vos compétences en informatique mais aussi vos qualités pertinentes pour votre CV.

On ne cesse de lire que les changements fréquents de poste par le candidat sont à son détriment car il est perçu comme instable. Vous devez cependant partir du principe que les recruteurs voient la réalité telle qu’elle est, ainsi ils concluent très souvent des CDD avec les jeunes diplômés. C’est pourquoi, le CV mentionne rapidement une quantité importante de postes occupés.

Si la relation de travail est déterminée par l’employeur, alors elle doit figurer sur votre CV. Il doit faire état de toutes les activités que vous avez
exercées car les « trous » ne sont pas du tout les bienvenus !

Si vous intégrez les stages et la formation continue dans une autre rubrique, précisez clairement qu’il ne s’agit pas là d’une expérience professionnelle « traditionnelle » .

 

  • Centres d’intérêts
    Enumérez vos principaux centres d’intérêts. Les activités bénévoles, sociales et politiques sont les bienvenues ! Si vous pratiquez un sport, n’oubliez pas de le mentionner.

Auparavant, cette rubrique s’appelait « hobbies »

On lit souvent que les recruteurs tiennent compte des centres d’intérêts des candidats lorsqu’ils ont à les départager.
Cependant, à l’heure actuelle, ils peuvent parfois recevoir jusqu’à 800 dossiers de candidature pour un poste et ce critère n’est pas pertinent dans le choix du candidat final. Par conséquent, n’accordez pas une place trop importante aux centres d’intérêts.

 

  • Lieu, date et signature
Le CV allemand doit être daté et signé à la main. En signant votre CV, vous attestez la véracité des informations qui y figurent.
 

 

A l’exception de votre Etat civil, les informations doivent être classées dans l’ordre chronologique des événements. Précisez les dates dans la colonne de gauche (si possible le jour, le mois et l’année, au moins le mois et l’année) et notez à droite les informations correspondantes.
En Allemagne, on voit de plus en plus de CV sous forme de tableau qui, comme en France, sont soit présentés de l’événement le plus récent au plus ancien soit présentés comme tel mais à l’intérieur même des rubriques. Dans ce cas, vous devez tenir compte de ce qui vous semble être le plus convaincant aux yeux du recruteur potentiel et placer les informations pertinentes en tête.


Bas de page

Une manifestation de l’Université franco-allemande